BRANLEUSES ET PÉDOPHILES : BIENVENUE SUR PERISCOPE 1


periscope-logo-1920

Dans Silicon Valley, Jian-Yang a créé une appli qui aide les parents à trouver les parcs pour enfants les moins bondés. Cette appli n’a jamais été financée car, utilisée par des pédophiles, elle devient le parfait outil pour trouver leurs victimes. Periscope, lui, a été racheté par Twitter.


Peri - Bouder

L’idée première de Periscope est plutôt bonne. Elle consiste à permettre à n’importe quel individu lambda de streamer un évènement en direct aux yeux des internautes qui interagissent avec lui par messages instantanés. Un incendie chez vos voisins ? Filmez-les vite en train de brûler avant qu’ils sautent par la fenêtre. Vous recevrez sûrement plein de messages disant que c’est un super travail de journaliste, et on vous proposera probablement un poste chez BFMTV. Mais l’Enfer est pavé de bonnes intentions, et je peux aisément affirmer qu’il n’y a absolument personne qui se sert de Periscope de cette façon-là aujourd’hui. Son usage a complètement été détourné, à l’instar du sirop pour la toux qui sert désormais à faire du Purple Drank.

En ouvrant Periscope, on tombe facilement sur une trentaine de filles de moins de 16 ans en train de se filmer en direct. Alors on se demande qu’est-ce qui est si intéressant dans leur vie pour qu’elles décident de streamer ? La réponse est très simple : que dalle. C’est un ramassis de petites connes sans intérêt qui branlent rien devant la caméra. Oui, un peu comme Enora Malagré. Voici ce qui se passe généralement :

Moi : « Salut, c’est quoi le thème de ton live ?

– Beh c’est un live.

– Mais c’est quoi le thème ?

– J’en sais rien, y a pas de thème. Pourquoi faut un thème pour faire un live ?

– Mais pourquoi tu te filmes alors ?

– Beh pour faire un live. Posez-moi des questions les gens.

– Des questions sur quoi ?

– N’importe quoi, ce que vous voulez.

– Tu penses quoi de la situation de la Grèce ?

– Je sais pas, je m’en fous. Posez-moi des questions !

– Tu crois qu’elle devrait sortir de l’Euro ?

– Hein quoi ? Je comprends rien, elles sont nulles tes questions. Posez-moi d’autres questions.

– Tu suces ? »

YOU HAVE BEEN BLOCKED.

Peri - Connasse


Enfin, tout ça c’est bien joli, mais c’est à des années lumières de la réalité. Dans mon exemple, il manque tous les gentlemen de la planète qui se sont donnés rendez-vous sur Periscope pour demander fort poliment aux utilisatrices de montrer leur chatte. Donc en vrai, ça ressemble davantage à ça :

Moi : Salut ! C’est quoi le thème de ton live ?

La merdeuse : Salut. Beh le thème c’est qu’y a pas de thème.

Moi : Ah OK, c’est pertinent.

Un branleur : Coucou t’as quel âge ?

Un autre branleur : Twerk !

La merdeuse : J’ai 14 ans.

Un pervers : Boobs !

Moi : Tu fais quoi dans la vie ?

La merdeuse : Non je twerk pas ! Dans la vie beh je vais à l’école.

Un branleur : T’es trop mature pour 14 ans c’est fou.

Un pervers : Show me your boobs.

La merdeuse : Ah merci c’est gentil.

Un autre branleur : Twerk. T’es trop bonne.

Moi : T’es en quelle classe ?

La merdeuse : Je sais pas ce que c’est boobs. Speak french les gens ! Je suis en 4e.

Un branleur : Lui manquez pas de respect ! C’est une fille bien.

Un pervers : I wanna see your pussy.

Moi : Bon il a raison, twerk histoire que ce live devienne intéressant.

Un pervers : You’re so hot ! I wanna fuck your ass.

Un autre branleur : Ouais vas-y twerk on veut voir ton cul.

La merdeuse : Non je twerk pas. Posez-moi des questions plutôt.

Un branleur : Tu as déjà été avec un homme mature ?

La merdeuse : Non.

Un branleur : Tu aimerais essayer ?

La merdeuse : Non.

Moi : Propose-lui des bonbons.

Un pervers : I’m sure your pussy tastes like honey.

Un autre branleur : Tu nous montres tes seins ?

La merdeuse : Non, tu m’as gonflé je te bloque.

UN AUTRE BRANLEUR HAS BEEN BLOCKED.

Moi : C’est pas en bloquant les gens qui t’aiment que tu avanceras dans la vie.

Une merdeuse : Je fais ce que je veux c’est mon live.

Moi : Beh ton live c’est de la merde.

Un pervers : I wanna cum in your mouth !

Un branleur : Si t’es pas content barre-toi !

Moi : Mais ta gueule toi, t’as 50 ans et tu veux te taper une enfant. En plus elle est moche !

Une merdeuse : Bon je comprends rien à l’anglais, je te bloque.

UN PERVERS HAS BEEN BLOCKED.

Un branleur : Tu as bien fait. Tu es vraiment très belle. Ça te dirait de monter dans ma fourgonnette ?

Une merdeuse : Merci ! Non ça ira. Posez-moi des questions, je m’ennuie.

Moi : Tu suces ?

YOU HAVE BEEN BLOCKED.

Peri - Capricorne

Exemple pour se faire bloquer facilement.


A tous les pédophiles en train de nous lire (on sait qu’ils sont nombreux sur Sodosopa.fr), il existe un moyen légal de voir des petites filles en pyjama dans leur lit, en direct qui plus est. Eh oui, c’est Noël même pour vous ! Le revers de la médaille, c’est de devoir supporter leur niveau de conversation pathétique. Mais bon, vous voulez juste les baiser, pas les épouser (exception faite pour Woody Allen bien sûr, mais c’était sa fille adoptive donc ça compte pas, elle faisait déjà partie de la famille).

Peri - Question piège

La bonne réponse était : une chatte.

Mais alors pourquoi les plus jeunes utilisent cette appli ? Apparemment, parce qu’ils s’emmerdent, qu’ils n’ont pas d’ami, et que c’est des gros connards. Aussi car elle offre une sorte de gloire éphémère à n’importe quel trou du cul capable de la lancer. « Je vais manger devant Secret Story… et si je lançais Periscope en même temps ? Comme ça des inconnus me regarderont bouffer en direct, et j’aurais l’impression d’être aussi importante que les fils de pute que je suis en train de regarder à la télé. » L’égocentrisme et le narcissisme sont les nouvelles drogues des jeunes. Ils veulent pas de notre bon crack préparé avec amour à l’aide de produits ménagers. Tout ce qui les intéressent c’est se branler devant un miroir. Sans parler du fait qu’il y a aussi le système de followers, donc les putes à stats seront ravies.

Peri - Flammande une fois

Toi aussi, amuse-toi à faire répéter les répliques de Dikkenek à une belge.

Puis, pour tous ceux qui ont eu une dure journée de travail et qui ont besoin de se défouler sur quelqu’un, Periscope est la solution ultime. Mieux qu’un forum sur les juifs ou qu’une photo d’un petit gros commentée sur Facebook, ici on peut carrément se vider sur un inconnu et le voir pleurer en direct. Le rêve de tout troll. Alors oui, on se fait bloquer. Mais il y a perpétuellement d’autres cons ailleurs. Pour ça, le monde est bien fait.

Peri - Petit gros

Exemple de personne qui n’assume pas le truc qui lui sert de visage.

Attention, on ne trouve pas que des enfants. Il y a aussi des adultes dégueulasses au point de vous faire préférer les enfants ! Très rarement, on peut tomber sur des Extrem Reporters comme moi qui proposent de vrais programmes intellectuels, tels qu’un direct de la soirée des Jardins Suspendus sur le rooftop des Terrasses du Port ou un bien un live depuis la station Maisons Alfort – Alfortville.

Peri - Beauté Fatale

La préférée de Hugh Hefner.

Une appli qui concilie enfants et pédophiles. Le point de rencontre entre l’offre et la demande. Réussir à faire en sorte que le mouton invite lui-même les loups dans la bergerie. C’est juste incroyable. Alors je sais ce qu’on va me dire « Ouais t’en fais toujours des tonnes, je suis sûr que t’en rajoutes, y a pas vraiment autant de branleuses et de pervers. » Alors qu’est-ce que c’est que ça :

Peri - WTF

Sur cette photo, on voit une espèce de tarée qui parlait pas et qui filmait un coup son visage, un coup sa cuisine, de manière répétitive et angoissante. On remarquera au passage l’intervention pertinente de Baseball05 qui demande à voir le téton de la chose. Le mec voit une barge maquillée par un peintre manchot en train de faire l’autiste avec son téléphone, et tout ce qui lui vient à l’esprit c’est l’envie de voir ses tétons ?!

Periscope, c’est de la merde. Mais j’aimais bien.


Article sponsorisé par Twitter. D’ailleurs n’hésitez pas à nous suivre sur notre Twitter officiel qui sert à que dalle mais que ça fait toujours bien de dire ça en fin d’article.


Mets un commentaire si t'en as une grosse.

Commentaire sur “BRANLEUSES ET PÉDOPHILES : BIENVENUE SUR PERISCOPE