L’INFIDÉLITÉ POUR LES CONS 1


Beaucoup de filles curieuses envoient FIDELE au 81212 pour obtenir des réponses. Beaucoup de mecs, eux, envoient J’ARRIVE DANS 5 MINUTES à leur maîtresse pour obtenir des fellations. Le pourquoi du comment de l’infidélité est ici.


Noirs et blanche

Lui laisser le bénéfice du doute.

Hier soir, alors que tu préparais tranquillement ta petite salade bio à base de quinoa et de légumes crus, tu as reçu un message de ton âme soeur : « Je te quitte. Faudrait peut-être que tu fasses des tests, je t’ai trompée sans capote avec un régiment de crasseuses. Adieu. Salope. » Tu as failli tomber à la renverse. Faut dire que tu ne l’avais pas vu venir, lui qui était un homme si bon, toujours prêt à rendre service à ses potes en allant avec eux à Ibiza pour « surveiller leurs affaires pendant qu’ils se baignent », ou en les accompagnant à Cancún pour « leur faire visiter les temples Incas », ou encore en partant en Thaïlande pour « les aider à distinguer les transsexuels en se les tapant en premier ». Ça semblait pourtant évident qu’il mentait : y a jamais eu d’Inca au Mexique, seulement des Mayas. Enfin rassure-toi, ce n’est pas foncièrement ta faute s’il a été infidèle, je vais t’expliquer tout ça. Mais d’abord, laisse tomber ta merde végétarienne et va te prendre un bon Double Steakhouse à Burger King, ça t’apaisera un moment (mais c’est pas magique hein, tu seras toujours cocue).

Sandler & Angelie

La fidélité par dépit.

Pour comprendre l’infidélité, on va d’abord analyser la fidélité. Comme il faut bien commencer par le début, revenons aux premiers balbutiements de l’Homme. Lorsque Adam et Eve se promenaient à poil dans les champs, ils étaient fidèles car y avait personne d’autre. C’était surtout une question de manque de choix en ce temps là. Mais Adam était tellement égoïste qu’il se contentait d’un quicky vite fait, mal fait, puis repartait couper du bois ou je sais pas trop ce qu’il pouvait branler à l’époque, ce qui poussa la pauvre Eve à se jeter sur le premier serpent à grosse queue qui passait. Ça c’était pour la version religieuse. Maintenant, pour tous les chiens d’infidèles qui croient davantage en la théorie de l’évolution de Darwin, il faut prendre en compte le besoin de survie de l’espèce humaine. Nous sommes apparus lorsque les premiers poissons sont sortis de l’eau pour enculer des chimpanzés. Et pour survivre en milieu hostile, nos petits avaient besoin de deux parents. Car un singe célibataire ne peut pas tout seul protéger son petit des prédateurs, aller chercher à manger, et tourner des pubs pour la lessive Omo. C’est comme ça qu’est né le besoin de fidélité. Mais comme nos seuls moyens de communication à l’époque consistaient à gueuler dans les arbres et se lancer de la merde les uns sur les autres, on ne pouvait pas décider par nous-même d’être fidèle. C’est pourquoi notre patrimoine génétique s’est programmé pour cette douce folie qu’on appelle l’amour, qui est en fait l’ouverture en grand des vannes d’endomorphine, de phényléthylamine, de norépinéphrine, de dopamine, et d’adrénaline. Et là tu te dis « Si je vais sur Sodosopa.fr c’est pour rigoler, pas pour qu’on me casse les couilles avec des mots à la Mac Lesggy ! » Et tu as raison. Donc on va simplifier ça en disant juste qu’on est programmé pour kiffer quelqu’un, normalement pour une durée de trois ans. Pourquoi trois ans ? Parce que c’est à partir de cet âge là que le bébé singe pourra ouvrir ses bananes tout seul et n’aura plus besoin de son papa, qui pourra donc aller forniquer la guenon de la compta sur qui il lorgne depuis bien trop longtemps. Beigbeder avait entièrement raison, comme quoi prendre des tonnes de cocaïne par semaine ça rend lucide.

 

La théorie de l’évolution expliquée avec des mots simples pour les enfants.

Alors pourquoi certains restent ensemble plus longtemps que ça ? Car même si les vannes se referment progressivement, il existe l’ocytocine, sorte de molécule de l’attachement, qui réduit le dégoût progressif qu’on ressent pour son partenaire. On la sécrète dans plusieurs situations, mais la principale étant en baisant. Du coup, on reste attaché à la personne tant qu’on la déglingue régulièrement, c’est ça l’amour ! Bon on en sécrète aussi quand on connaît bien la personne et qu’on prend du plaisir à discuter avec, mais on laisse ça aux tarlouzes de cygnes. Nous on est des putain de bonobos hétéros et on baise sévère !

Bono beau

On a bien évolué, maintenant ça dure 30 secondes.

Il faut savoir qu’on estime que la monogamie assortie de fidélité sexuelle est présente chez seulement 1% des espèces animales. Et encore, ça ne prend pas en compte toutes celles qui ont menti pendant le sondage par honte d’avouer leur infidélité (je pense notamment à ces bâtards d’hippocampes qui mentent comme ils respirent, enfin à se demander si un bébé cheval peut vraiment respirer sous l’eau). Mais il paraîtrait que l’homme, très réceptif aux substance émises pendant la fornication, serait un animal intrinsèquement monogame. Alors pourquoi est-il plus ou moins infidèle ? Parce qu’il se passe d’autres choses inconscientes dans notre tête, comme l’attrait pour certaines odeurs. Apparemment, une odeur corporelle traduirait des informations génétiques sur le système immunitaire. J’ai pas envie de faire de la science trop compliquée pour mes abrutis de lecteurs car on est pas dans le putain de camion de Fred et Jamy ! Alors on va simplement dire que tu peux être attiré par quelqu’un car son odeur t’as inconsciemment indiqué qu’il était immunisé contre certains germes, que toi tu es immunisé contre d’autres germes, et qu’ensemble vous créerez un enfant super bien immunisé. Toujours trop flou pour certains ? Je vais résumer encore : si une fille sent bon tu voudras la baiser pour avoir un bébé Superman ! Et ça, même si tu es en couple avec une autre. Il y a aussi comme explication l’inégalité des sexes face à la procréation : la femme a un ovule par mois, puis neuf mois de grossesse, mais la certitude de transmettre ses gênes. Tandis que l’homme c’est sperme à gogo et… c’est tout. Mais il ne peut jamais être sûr que l’enfant est bien de lui. C’est ce doute existentiel qui peut aussi le pousser à vouloir remplir le plus de trous possible, comme Tiger Woods.

Alpha Romeo

Testé et approuvé par Emile Louis.

Si tu crois que je cherche une excuse à ton salopard de mec infidèle, tu te trompes. Car il faut tempérer tout ça. Depuis qu’on a quitté les arbres, on a créé le langage, la vie en société, la civilisation, la religion, le poulet frit et le porno. On suit des lois qui nous éloignent de notre instinct animal, du coup on ne chie plus dans la rue, tout comme on ne baise pas la première fille qui passe (sauf quand on est Président du FMI). Alors l’argument des hormones pour se disculper de son infidélité, c’est comme un cheval de course : il a bon dos (merci à Laurent Ruquier de coécrire mes vannes). La fidélité est peut-être plus simplement sociologique. Du temps de l’Empire Romain, on faisait des orgies à tire-larigot sans que ça pose problème à personne, même Spartacus tapait dedans. Puis des religions monothéistes ont imposé leur vision du couple, du coup si t’as femme va voir ailleurs ce n’est plus une personne qui veut se faire plaisir mais une sale traînée à foutre sur le bûcher. Il y a eu aussi des religions prônant la polygamie, avec des avantages pour les deux sexes : l’homme peut se marier à plusieurs femmes, et la femme peut se faire lapider si elle s’imagine en faire de même. Enfin plus récemment on a eu les années 60 avec des hippies qui baisaient avec tout ce qui les entourait. Puis une fois qu’ils ont cramé toutes leurs économies dans le LSD et les tantes de camping, ils ont commencé à chercher du travail et la fête était finie. Ça varie en fonction des moeurs de l’époque.

Orgie visuelle

Où est Charlie ?

Aujourd’hui, la fidélité est avant tout une question de confiance. Tu sais que c’est pas grave en soi que ton mec soit allé voir ailleurs. Mais ça te les brise car il disait qu’il n’y avait que toi, que tu étais spéciale, blablabla, et au final il t’a menti et trahie. Alors sois rassurée, t’as probablement rien à te reprocher. C’est sûrement son instinct primitif qu’il n’a pas réussi à dominer, car son cerveau est déjà trop occupé à mémoriser les résultats des matchs de Premier League. Tout ira bien, tu dois juste accepter de reconnaître que tu avais fait une erreur : celle de choisir un gros con. Pour le prochain fais attention, et comme disait l’étude scientifique du Professeur Honsanbranl Dessonnon, apprends à aimer sa personne avant d’aimer sa teub, c’est le secret de la réussite. Par contre, ralentis un peu sur le Burger King sinon, phéromones ou pas, tu n’attireras plus personne.


Cet article a été choisi par une de nos lectrices. N’hésitez pas à nous follow sur Twitter ou à cliquer sur J’aime sur en-dessous pour gagner vous aussi le droit de participer à ce beau merdier qu’est Sodosopa.


Mets un commentaire si t'en as une grosse.

Commentaire sur “L’INFIDÉLITÉ POUR LES CONS

  • Anonyme

    Excellent article avec un peu de science, le cocktail parfait entre culture et sarcasme il mêle l’utile à l’agréable, j’irai jusqu’à dire que c’est le summum de la pédagogie, plus fort que l’éducation nationale, merci.