LES JEUX VIDÉO C’EST POUR LES PUTES 6


Pas besoin d’intro putain !

PGM vs Noob

Image fictive (dans la vraie vie, personne n’a un tel collier).


C’est samedi soir. Tu reçois des copains chez toi pour boire un coup parce que, comme toi, ils n’ont rien à faire le samedi soir et, comme toi, ils aiment bien oublier leur vie de merde grâce à la vodka. Et alors que la conversation tournait depuis bien trop longtemps autour de l’authenticité ou non des seins de Scarlett Johansson, tu décides de mettre fin à ce débat interminable en sortant les manettes de Play et en proposant de jouer tous les 4 (oui vous êtes 4 en tout, c’était pas précisé avant mais ça coïncide parfaitement bien à l’histoire, alors si t’es pas foutu d’avoir au moins 3 potes pour te sentir visé par cet article, tu peux dès à présent cesser de le lire pour retourner vaquer à tes occupations habituelles qui consistent certainement à aller te faire foutre). Tes potes sont super excités, déjà parce qu’ils matent des photos de Scarlett depuis une heure, mais aussi parce que t’as une putain de TV de 160 cm qui, même partagée en 4, sera plus grande que la merdasse qu’ils ont chez eux, un modèle d’expo de Carrefour avec les réglages psychédéliques du magasin aux couleurs plus saturées que le réseau Free Mobile un 31 décembre (cette blague fonctionne bien évidemment avec les 364 autres jours de l’année). Et maintenant que tout le monde est emballé à l’idée de jouer, il faut que vous vous décidiez : par quoi vous allez commencer ? Pourquoi pas un FPS ? Allé, tu prends ton Call Of Duty – Black Ghosts Warfare 58, et tu t’empresses de le mettre dans la console, mais là c’est la consternation ! Tu ne peux pas jouer à 4 en local. Pourtant tu te rappelles que tu y arrivais très bien à l’époque de la N64, quand tu jouais à Goldeneye ou Perfect Dark sur des TV cathodiques de 36 cm. C’est probablement un cas isolé. Alors pour compenser cette déception tu sors Project Cars, tu te dis qu’un jeu de voiture vous permettra de comparer vos teubs en faisant la course tous ensemble. Mais c’est à nouveau un échec, en local tu ne peux jouer qu’en solo. Et c’est ainsi pour tous les jeux que tu as chez toi… Voilà pourquoi tu te retrouves encore une fois à jouer à FIFA en 2 vs 2, voilà pourquoi tu insultes copieusement ton partenaire qui n’est pas foutu de faire une passe en retrait, et voilà pourquoi tu as de moins en moins d’amis susceptibles de venir chez toi le samedi soir. Sony a niqué ta vie.

WC party

On peut pas chier tranquille.

Si tu veux jouer avec tes petits branleurs de copains, c’est désormais chacun chez soi. À moins d’acheter 4 jeux, 4 consoles, 4 abonnements, 4 TV et d’avoir un putain de salon pour entreposer tout ça (mais honnêtement, si t’as les moyens de te payer toutes ces merdes, c’est que t’es pété de fric, donc quand tu veux t’amuser tu privilégies probablement les escorts de luxe aux matchs à mort en escouade à Karkand). Tu te demandes pourquoi ils ont inventé les clés CD et les Pass Online ? Contre le piratage et l’occasion, voyons… Ouais d’accord, sauf que t’es trop con pour savoir comment avoir un jeu piraté, et trop fier pour acheter un jeu d’occasion. Donc dans tous les cas tu aurais banqué plein pot pour ta licence de merde qui, au passage, sort désormais à un rythme annuel car les développeurs sont de plus en plus inspirés et productifs. Ah non, en fait c’est juste la même merde qui ressort légèrement modifiée pour faire du fric facilement, puisque la merde précédente a volontairement été rendue obsolète. Tu peux aisément t’en rendre compte avec Assassin’s Creed premier du nom qui était une vraie révolution. Puis avec le second opus qui était une franche évolution. Et maintenant tu as un Assassin’s Creed qui sort toutes les 5 minutes et dont tu te branles royalement car t’as pas le temps de suivre le semblant de scénario et surtout t’en as plus rien à foutre. Ils ont pas compris que ce qui est rare est précieux. Si on chiait de l’or on en ferait pas des bagues. Alors arrêtez de chier des Assassin’s Creed et des Call Of Duty bordel de merde ! Sans parler de Far Cry 4 qui n’est qu’un Far Cry 3 fait du ski.

Et tant que tu y es, tu sais pourquoi Jeuxvideo.com est devenu à chier ? Tu as remarqué que les bonnes chroniques (à comprendre celles de Nesblog) ont disparu du site au profit de chroniques très médiocres. Exemples : Versus, qui consiste à comparer les détails graphiques d’un jeu entre sa version PS3 et PS4, le tout sur un player qui ne permet pas d’apprécier les détails en question puisqu’il affiche (même en soi-disant 1080p) une chiasse floue et pixelisée qui s’apparente à un screener de The Artist trouvé sur Kazaa, et qui de toute façon plante en pleine lecture. Il y a aussi Top 10, ou comment ne rien foutre en faisant une simple liste de jeux (idée de branleur souvent utilisée sur Sodosopa.fr). Ou encore cette torture visuelle qui consiste à regarder deux infâmes trous du cul jouer comme des brèles à Alone in the Dark. C’est quoi le but de cette chronique ? Te faire découvrir un vieux jeu en t’en dégoûtant à tout jamais ? C’est raté puisque tu n’iras jamais plus loin que le premier épisode. Les Gaming Live aussi ont pris un coup. Les présentateurs étant physiquement incapables de jouer et de parler en même temps, chaque vidéo censée dévoiler le gameplay d’un jeu se résume à un avatar qui tourne en rond. Une âme en peine errant sans but tant que le connard qui tient la manette n’a pas fini de réciter son texte non préparé, pour finalement se décider à avancer et tomber dans le premier trou venu, car le connard susmentionné n’a pas été foutu de prévoir un parcours précis pour nous faire découvrir le jeu.

Gaming live

Faux punk et faux hétéro.

Il faut savoir que la société d’investissement Fimalac, qui fait du fric en achetant des trucs qui font du fric, a acquis Webedia, qui elle-même possède un paquet de merdes commençant par pure (Purepeople, Purebreak, Puretrend, Pureshopping, Puremedias, Purecharts, Purecoke, cherchez l’intrus), mais aussi des merdes commençant par toutes sortes de lettres : Allocine, IGN, Overblog, Canalblog, 750g, Terrafemina, Confidentielles, etc. Et leur dernière acquisition en date se trouve être : Jeuxvideo.com. Du coup, ça a du sens. Uniformisation de masse, médiocrité globale, rentabilité avant créativité, voici à peu près ce qui se passe. C’est pas nouveau, c’était déjà le cas dans le commerce, les médias, la musique, le cinéma, la télévision, et maintenant le jeu vidéo et internet. Alors qu’est-ce que tu fais face à ça ? Beh rien. Si t’aimes la merde, tu ouvres grand la bouche, et si t’aimes pas tu te barre ailleurs, là où il reste encore un peu de bon goût (non pas ici, désolé, on va être absorbés par LVMH, donc vous aurez bientôt des articles totalement subjectifs sur des sacs à main à damier coécrits par cette pute de Betty). Non ça sert à rien de signer des pétitions ou de financer le Kickstarter d’un indépendant prometteur, puisque si ce qu’il fait est bien, il finira forcément racheté par un gros qui contrôle déjà un dixième de la planète (exemples concrets : Oculus Rift racheté par Facebook, Minecraft racheté par Microsoft). Ça veut pas dire que ça deviendra forcément de la merde, juste que toute la diversité du monde finira par appartenir à un groupe de quelques enfants de putain qui supprimeront ainsi la concurrence et donc l’innovation.

Scrap Mechanic ta mère

Graphiquement on dirait Minecraft qui aurait enculé Team Fortress 2.

Heureusement qu’il en reste encore un peu, pour preuve Scrap Mechanic commence à faire parler de lui. Achète-le vite en early access sur Steam et amuse-toi à moindre coût avant qu’il ne soit racheté par une compagnie de bâtards. Amuse-toi oui, mais seul ou en ligne seulement, car pour le multi en local c’est mort (comme tous les jeux actuels exceptés les party games mais bon autant se flinguer de suite). Ton seul moyen de jouer avec tes amis sur la même console c’est de retourner fin 1990 début 2000 (mais honnêtement, si t’as la possibilité de remonter le temps, c’est pas pour jouer en écran splitté à un jeu de merde, ni pour tuer Hitler avant qu’il naisse, non si tu remontes le temps tu vas direct à l’époque de l’Empire te faire des putain d’orgies romaines). Alors oui, cet article est un peu bordélique, comme dit le poète : Ça part dans tous les sens comme un gang-bang inversé. Mais parfois il faut pas chercher à tout contrôler, il faut lâcher prise, laisser pisser, et espérer en mettre plus dans le trou que sur les AirMax. Alors fais pareil avec ton époque, te prends pas la tête avec les puissants de ce monde, laisse couler, de toute façon tu peux rien y changer. Et samedi prochain, pour changer de FIFA, t’as qu’à faire un jeu de société entre amis si t’en as encore (Time’s Up étant le meilleur moyen de perdre les derniers qu’il te reste).

Enfant de la lune

Jamais aimé la version pour les gosses, trop facile.


Le premier qui met en commentaire combien de fois le mot merde apparaît dans cet article gagne son poids en livres de Manuel Valls !


Mets un commentaire si t'en as une grosse.

6 commentaires sur “LES JEUX VIDÉO C’EST POUR LES PUTES