PEUT-ON BAISER SA COLOC ? 1


Bien entendu, la question se pose uniquement si la fille est juste pas top (voire moche, pour les plus en chien). Si t’habites avec Nathalie Portman, inutile de lire cet article, tu peux d’ores et déjà te la taper. Enfin d’un autre côté, si t’habites avec Nathalie Portman c’est que t’es problement la pédale de danseuse d’opéra qui lui sert de mari, donc tu l’as sûrement déjà baisée. Mazel Tov ! Enculé.

roomys

Quand l’amour n’est pas aveugle, il doit au moins voir flou.


Quand t’as su que tu aurais une fille pour coloc, tu étais dégoûté. Ta vie sociale étant aussi palpitante que celle d’un mage qui s’est fait kick/ban des serveurs Blizzard, tu voulais vivre avec un mec et faire des parties de FIFA tous les jours, car t’en as marre de casser des manettes en perdant tes matchs online. Puis tu t’es souvenu que t’avais la même vie sexuelle qu’un rocher (et encore, au moins le rocher, des filles s’asseoient dessus). Du coup, tu t’es dit qu’une meuf c’est pas si mal, tu pourras la ken les jours de pluie.

Puis elle est arrivée. Et en lui ouvrant la porte, t’as fait la même gueule que lorsque tu rencontres pour la première fois une meuf trouvée online. Tu sais, le moment où tu comprends que tu t’es fait baiser avec des photos truquées et que tu vas devoir abréger le rendez-vous en prétextant qu’un copain est tombé en panne en bord de route. Car faut dire que ta coloc, physiquement, elle casse pas trois pattes à un canard (en même temps c’est pas facile à attraper ces merdes). Du coup, comme t’es voué à cohabiter avec cette gueuse, t’as laissé tomber tes rêves de sexe facile et t’es retourné galérer sur Tinder, puisque ça a si bien marché pour toi jusque là (#summumdelironie).

roomy flop

Difficile d’être plus honnête.

Mais plus les semaines passent et moins tu deviens difficile. Tes attentes sont passées de Katy Perry à Cathie de la compta, 50 ans, divorcée, met des photos de son chien sur son bureau et envoie encore à tout le monde l’email avertissant que MSN va devenir payant si on transfert pas ce message à 10 personnes (ce qui, en soit, est assez drôle car Cathie n’a aucune idée de ce qu’était MSN). Du coup, tu commences à entrevoir les choses différemment : ta coloc est pas si moche que ça après tout. OK, quand elle sourit tu te demandes comment elle fait pour avoir autant de couleurs différentes sur ses dents. Mais d’un autre côté, lorsqu’elle sort de la douche dans sa serviette de bain et que t’aperçois ses jambes satinées, tu te dis que tu lui mettrais bien un petit coup pour la route. Espèce de gros porc. Avant de commettre l’irréparable, il te faut peser le pour et le contre. Et pour cela, rien de tel que ce bon vieux tableau SWOT appris en cours d’éco/droit/management.

Silicon Valley SWOT

Exemple totalement hors-sujet de SWOT.

Mais comme t’es trop con pour te rappeler du tableau car tu préférais dessiner des bites au lieu de prendre des notes, tu te contenteras d’un simple PLUS et MOINS.

LES + :

– Prendre du plaisir : après tout, faut bien faire la vidange de temps en temps ;

– Se venger : tu peux lui faire mal pour toutes les fois où elle t’a cassé les couilles parce que t’avais pissé sur la lunette des toilettes ;

– Pratique : ça dépanne les soirs où t’as plus internet, ou quand t’as mal au poignet ;

– Économique : c’est la porte juste à côté, tu gagnes donc en essence et en temps de trajet ;

– Petits avantages : si elle te kiffe, elle te proposera de faire ta lessive ou te préparera à manger.


LES – :

– Ne pas assurer : dans le cas où tu serais trop mou ou trop pressé, tu seras désormais mal à l’aise en sa présence jusqu’à la fin de tes jours ;

– Tomber malade : c’est pas parce que vous partagez un appart qu’il faut aussi partager le VIH ;

– La foutre en cloque : difficile ensuite de faire le mort quand on vit sous le même toi ;

– Devoir l’écouter raconter sa journée : elle peut commencer à croire que t’en as quelque chose à foutre d’elle, alors que clairement tu t’en branles ;

– Devoir manger avec elle : elle te prépare le dîner mais requiert aussi ta présence, elle s’imagine que vous êtes en couple cette conne ;

– Rencontrer ses parents : non seulement elle n’attend plus que tu sois de sortie pour inviter ses parents, mais en plus elle exige que tu manges avec eux. Va ensuite leur expliquer que tout ce qui t’intéresse chez leur fille c’est la proximité de sa teuch, c’est pas facile à placer, même au dessert ;

– Subir sa vie privée : dans le cas inverse où c’est toi qui serais fou d’elle, tu auras du mal à dormir quand tu l’entendras se faire déglinguer par son nouveau mec. Du mal aussi à sympathiser avec lui le lendemain au petit déjeuner.


CONCLUSION :

Coucher avec sa coloc, c’est un peu comme baiser sa pote (tu sais la connasse qui te dit qu’elle veut pas gâcher votre amitié) : rien ne sera plus jamais pareil après ça. Sauf que si ça se passe mal avec la pote, tu la dégages ni une ni deux et c’est réglé (tu auras perdu sa précieuse amitié certes, mais t’en as rien à foutre tu voulais juste visiter le fond de sa gorge). Tandis qu’avec la coloc, au moindre truc qui tourne mal, t’es coincé avec elle jusqu’à la fin de ton bail (tu peux également déménager si t’es une fiotte sans honneur, ou que t’as envie de faire chier tes potes pendant leurs jours de repos). La question à se poser est donc : veux-tu vraiment habiter avec ton ex ? Car c’est ce qui va se passer si tu continues tes conneries. La réponse est donc catégorique : NON, il ne faut surtout pas baiser sa coloc.

Sauf si elle est trop bonne.

roomy hot

La coloc parfaite.


Vous aimez lire des articles qui vous parlent (mal) ? N’hésitez pas à montrer votre amour à SoDoSoPa via Tipeee. Vous avez juste à cliquer la-dessous, puis vous laissez un petit pourboire, genre 1€ ou 10 milliards de dollars, comme vous voulez. Vous serez même récompensés pour votre geste citoyen.

Choisissez une contrepartie et sauvez ainsi une espèce en voie d’extinction : la liberté.


Mets un commentaire si t'en as une grosse.

Commentaire sur “PEUT-ON BAISER SA COLOC ?