QUEL GENRE DE DÉTENU ÊTES-VOUS ? FAITES LE TEST POUR SURVIVRE EN PRISON 3


Enfermé, mais libre d’imaginer la couleur qu’il veut pour ses murs.

Voici notre tout dernier test de personnalité réalisé par le Dr. Ko Hen, célèbre psychiatre chinois ayant percé grâce à un quiproquo sur son nom de famille.

Le but de ce test est de vous aider à adapter votre comportement en prison afin d’y trouver votre place. Pour le mettre en pratique, il faudrait donc que vous soyez au moins condamné à quelques mois de prison ferme pour fraude fiscale (ne fonctionne pas si vous faites de la politque, puisqu’un politicien et la prison c’est comme Adele et la salle de sport : ils y mettent jamais les pieds), et au mieux que vous ayez pris perpétuité pour meurtre (idées de meurtres utiles : le voisin qui vous dit que le bruit de votre soirée entre amis ne l’a pas dérangé, mais qui va scotcher dans le couloir un message anonyme pour annoncer que vous faites chier tout l’immeuble ; la vieille de chez Orange qui met une plombe à utiliser un ordinateur et qui comprend pas que pour le redémarrer on a pas besoin d’éteindre et rallumer l’écran ; les gens pas sûrs d’eux qui, avant de les croiser dans la rue, se décalent sur la droite, puis sur la gauche, puis encore à droite, et finissent par vous rentrer dedans (choisis un putain de côté et reste-y bordel)).  Alors comme dirait Lance Armstrong en regardant sa couille : c’est parti !


Question 1. Si vous deviez être emprisonné, ça serait car :

♥ – Celui qui conduit, c’est celui qui ne boit pas. Sauf quand il va en boîte ;

♣ – Elle n’a pas compris qu’un poing dans sa gueule vaut mieux qu’un long discours ;

♠ – Après 10 ans au RSA, ils se sont demandés d’où sortaient la BMW et la piscine ;

♦ – Il fallait vraiment utiliser un proxy pour aller dans le deep web.


Question 2. Lors de votre premier jour en prison :

♦ – Vous allez voir le détenu le plus costaud pour le tabasser devant tout le monde, puis vous décédez ;

♣ – Vous faites des blagues racistes pour attirer la sympathie de vos nouveaux camarades, puis vous décédez ;

♠ – Vous rejoignez un groupe de détenus de la même couleur que vous, si vous êtes blanc vous décédez ;

♥ – Vous faites clairement savoir que vous êtes une tarlouze qui recherche la protection de quelqu’un et, après avoir contracté le sida, vous décédez.


Question 3. Lorsque vous n’êtes pas en cellule, votre activité préférée est :

♠ – La salle de sport, pour avoir des gros pecs qui ne servent à rien face aux couteaux ;

♣ – Le poker, pour se faire un peu de fric et beaucoup d’ennemis ;

♥ – La lecture, pour apprendre à fabriquer des armes en savon qui ne servent à rien face aux gros pecs ;

♦ – La prière, pour survivre entourés des frères, quitte à être fiché S.


Question 4. La drogue en prison, pour vous c’est :

♦ – L’occasion d’arrêter, et de se mettre au Subutex ;

♥ – L’occasion de commencer, et de se mettre au crack ;

♠ – L’occasion d’en importer, et de démarrer un business ;

♣ – L’occasion de s’évader, et de faire une OD.


Question 5. Vous aimez les visites au parloir car :

♥ – C’est toujours agréable de voir ses proches, du moins le premier mois ;

♠ – C’est toujours plaisant de tirer un coup avec enfin une personne du sexe opposé ;

♣ – C’est toujours étonnant de voir le nombre de choses qu’on peut vous foutre dans le cul ;

♦ – C’est toujours marrant de demander à des “visiteurs de prison” qu’est-ce qu’ils branlent ici.


Question 6. Votre repas préféré à la cantine :

♠ – Les pâtes, même trop cuites et sans sauce, ça reste meilleur que le sperme de vos codétenus ;

♦ – Le poisson, même si on est loin de Sushi Shop, ça sent moins mauvais que le gland de vos codétenus ;

♣ – Les patates, même avec la peau, ça tient mieux en bouche que les couilles de vos codétenus ;

♥ – Les courgettes, même si on s’assoit dessus, c’est plus agréable que la bite de vos codétenus.


Question 7. Votre relation avec les matons :

♦ – Suis-moi, je te fuis. Puis tu me tabasses ;

♥ – Je t’aime pas. Moi non plus ;

♣ – Amis pour la vie. Soit 22 ans incompressibles ;

♠ – Fais ce que je dis, regarde pas ce que je fais.


Question 8. Vous comptez utiliser votre première entrée d’argent pour :

♠ – Vous abonner à Bein Sports et insultez ces enculés de Lyonnais (fonctionne aussi avec le Real) ;

♦ – Vous payer une protection car la muscu n’a pas marché ;

♣ – Vous acheter de la drogue car plus personne ne vous en ramène ;

♥ – Vous prendre une boîte de capotes histoire de limiter les dégâts.


Question 9. Votre série préférée :

♦ – Prison Break ;

♣ – Oz ;

♠ – Gomorra ;

♥ – Orange Is The New Black.


Question 10. A votre sortie :

♦ – Vous serez un homme meilleur, mais les patrons ne voulaient déjà pas de vous quand votre casier était vierge, alors maintenant c’est même plus la peine d’essayer, allez directement à la CAF ;

♥ – Vous serez un homme triste, principalement à cause de la trithérapie ;

♣ – Vous serez un homme en colère, surtout en découvrant que votre ex était enceinte et pas de vous ;

♠ – Vous serez un homme mort, car les mecs à l’extérieur attendaient votre libération pour vous inviter à un barbecue dans une Audi volée.


Vous avez un maximum de , vous êtes une snitch.

Certains sont nés pour ça.

On peut aussi dire une balance, une poucave, un bâtard, une sale race. Beaucoup de dénominations pour désigner l’infâme enflure que vous êtes. Votre place est clairement en prison, déjà parce que vous avez certainement mérité d’y aller, mais aussi car vous êtes fait pour cet environnement.

Ce que vous devez faire pour survivre : restez vous-même et vous n’aurez aucun mal à manipuler votre monde pour vous en sortir. Pensez également à devenir proche des matons histoire de les renseigner sur les trafics et de profiter en retour de quelques faveurs. Mais les détenus n’aiment pas les balances et il est donc capital que personne ne découvre votre vraie personnalité, sans quoi vous aurez la même espérance de vie que Stephen Hawking dans une piscine.


Vous avez un maximum de , vous êtes un boss.

En taule t’as les mêmes envies qu’un gosse de 12 ans.

Dedans comme dehors, c’est vous le patron. Vous avez des relations, une réputation, et surtout Guy Carlier et Pierre Ménès en guise de paire de couilles (sauf que les vôtres ne se sont pas dégonflés, elles). Vos ennemis vous craignent, ou vous respectent, ou meurent.

Ce que vous devez faire pour survivre : le problème quand on est tout en haut, c’est qu’on ne peut que redescendre. Et à force d’attirer les convoitises, beaucoup sont prêts à précipiter votre chute. Surtout qu’à l’extérieur, vous avez perdu votre place et personne ne compte vous la rendre. Alors profitez de ce qui vous reste de notoriété au sein de la prison, car comme disait Thierry Roland “Il vaut mieux être le premier dans son village que le deuxième à Rome” (mais bon il disait aussi “Y a rien qui ressemble plus à un Coréen qu’un autre Coréen” donc bon).


Vous avez un maximum de , vous êtes un intello.

Si t’es si malin tu pouvais pas simplement apprendre la carte par coeur ?

Bravo, vous êtes un petit génie. Votre intelligence est votre meilleure arme, probablement par élimination car votre corps de leucémique au régime ne vous permet pas de nuire physiquement à un autre être vivant. Heureusement que votre cerveau peut vous tirer de toutes les situations, enfin visiblement pas toutes sinon vous ne seriez pas emprisonné comme un gros connard.

Ce que vous devez faire pour survivre : vous tatouer la carte de la prison dans le dos ne servira à rien si ce n’est donner de la lecture à votre colloc pendant qu’il vous encule. Faites-vous plutôt des amis dans différentes communautés histoire d’aller du côté des vainqueurs lors de la prochaine émeute. Vous devrez agir comme un enfoiré mais bon c’est pas Koh Lanta, il suffit pas de rester comme un con sur un poteau pour gagner.


Vous avez un maximum de , vous êtes une bitch.

Il a l’air con ET l’herpès.

Vous êtes peut-être trop gentil, ou trop soumis, le fait est que votre place n’est clairement pas ici. Vous allez rapidement être la bassine à sperme du bâtiment, et le pire c’est que vous accepterez votre nouvelle fonction sans sourciller.

Ce que vous devez faire pour survivre : devenez au plus vite la bitch d’un détenu qui a du pouvoir afin de profiter de sa protection. En fait, comportez-vous au sein de la prison de la même façon que les femmes se comportent à l’extérieur (pour les plaintes féministes, c’est ici : contact@sodosopa.fr). Vous serez peut-être une pute, mais au moins vous serez SA pute. Et après votre libération, vous pourrez être celle de Laurent Ruquier.


Article sponsorisé par le Manuel Valls (qui aurait paraît-il une majorité de ♥).


Mets un commentaire si t'en as une grosse.

3 commentaires sur “QUEL GENRE DE DÉTENU ÊTES-VOUS ? FAITES LE TEST POUR SURVIVRE EN PRISON