COURRIER DES LECTEURS #2


Cette semaine dans notre rubrique Courrier Des Lecteurs, nous répondons au mail de Super Nana (probablement un pseudonyme). Elle nous a contacté à cause de petits soucis de couple impliquant un adultère suivi d’une rupture définitive.

Ceci est un exemple bien sûr, personne n’envoie de courrier papier de nos jours.


Voici son email :

« Je suis tombée par hasard sur votre site. Pour être honnête, je suis tombée dessus après avoir fait (pour des raisons personnelles peu évidentes) la requête google suivante: « ah les hommes, ces fils de pute ». Sachez-le.
J’ai bien ri. Je voulais vous remercier. 
Bien à vous »

Non satisfaits d’avoir fait découvrir le bonheur à une parfaite étrangère, nous avons décidé de la contacter afin qu’elle nous explique les raisons de sa recherche Google. Son explication, telle qu’elle nous l’a envoyée :

« Après 2 ans de relation, mon mec m’a demandé l’autorisation d’aller voir ailleurs. Je ne parle pas ici de baiser ailleurs, ça il le faisait déjà, sans retenue et sans capote, « c’est tellement désagréable »[NDLR : on le comprend, quitte à tromper sa meuf autant que ça soit pas pour du plastique]
Que nenni, là il est amoureux. Putain c’est beau l’amour. Obsédé par une autre femme qu’il connaissait depuis piouuuuf 3 bons gros gros jours. Putain c’est beau l’amour. 
Comme il n’était pas sûr de lui, il souhaitait avoir ma bénédiction pour revenir s’il réalisait que finalement, c’était une connerie. Parce que oui, il m’aime. Parce que oui, je suis géniale maiiiiiiiis, elle est peut-être encore plus géniale ! Who knows….
Je lui ai donc dit d’aller se faire enculer. Après avoir hésité entre elle et moi pendant 5 grosse minutes, il est parti. 
De mon côté j’ai entamé moult recherches sur le polyamour. Ma conclusion a été la suivante : c’est juste un gros fils de pute (aucun lien avec sa merveilleuse maman que je respecte évidemment).  
Pour ne pas extérioriser toute ma rage au travers de texto que je risquais de regretter, je me suis énervée sur mon moteur de recherche préféré. »

 Très chère Super Nana,
Nous sommes désolés d’apprendre qu’encore une fois l’homme, fidèle à lui-même, n’est malheureusement fidèle qu’à lui-même. Nous vous invitons à consulter ces articles concernant l’infidélité et les connards en général qui vous auraient probablement été utiles si vous les aviez lus plus tôt. Mais il n’est jamais trop tard pour apprendre, et nous allons aujourd’hui en apprendre un peu plus sur le polyamour.
D’après Wikipédia, le polyamour est « l’orientation relationnelle présumant qu’il est possible et acceptable d’aimer plusieurs personnes et de maintenir plusieurs relations amoureuses et sexuelles à la fois, avec le consentement des partenaires impliqués, et qu’il est souhaitable d’être ouvert et honnête à leur propos ». Autrement dit, c’est le VIP pass ultime qui vous permet d’accéder à un open bar de toutes les chattes du monde. Les deux seules conditions de ce buffet à volonté sont : la nécessité d’avoir des sentiments pour toutes les personnes que l’on se tape (ce qui est facile car totalement invérifiable) et l’honnêteté entre toutes les personnes impliquées (ce qui est déjà plus difficile à faire accepter, surtout à partir d’une douzaine d’amour-de-sa-vie par semaine).
Dans votre cas Super Nana, votre ex a eu l’honnêteté de s’ouvrir à vous, mais il serait intéressant de savoir s’il s’est également ouvert à sa nouvelle compagne. Cela semble peu probable, et pour cause, ça ressemblerait à ça : « Je te connais depuis seulement quelques jours mais je sens que je t’aime autant que ma copine actuelle que je compte garder en même temps que toi et vous alterner une semaine sur deux, avec une exception lorsqu’une de vous a ses règles, en espérant que vous ne les ayez pas en même temps sinon je vais devoir être amoureux d’une troisième meuf. »
Nous pouvons donc en conclure que cet homme était en effet un sacré fils de pute, et que Google vous a orientée pile où il fallait. Merci de nous avoir contacté, n’hésitez pas chers lecteurs à en faire de même en envoyant vos messages à contact@sodosopa.fr ou en cliquant directement ICI. Nous nous ferons un plaisir de répondre à vos problèmes qui sont finalement pas si différents des notres.

Suite à cette mésaventure, nous avons enquété auprès de Google Analytics afin de savoir ce que tapent les gens dans leur barre de recherche avant d’arriver sur Sodosopa.fr. Voici donc le Top 50 des recherches de nos lecteurs. Bien évidemment, il est 100% authentique.

D’après cette liste, on distingue 3 grands groupes de lecteurs :
#3 : les gens qui cherchent désespérément un test de personnalité pour les rassurer sur le fait qu’ils sont de bonnes personnes (malheureusement pour eux notre test n’a aucune chance de les réconforter) ;
#2 : les gens qui cherchent des conseils pour réussir sur Tinder (vous êtes venus au bon endroit les amis, nous avons plusieurs articles sur le sujet) ;
#1 : les gens qui n’en ont plus à rien à foutre des relations hommes-femmes et qui veulent juste baiser des putes à Aix-en-Provence (on va devoir faire un article sur elles pour satisfaire la demande).
On remarquera qu’il est fort possible que les gens du groupe #3 soient ensuite arrivés dans le groupe #2 puis dans le groupe #1. Ce fût donc une triste année pour eux et on leur souhaite de remonter d’ici l’an prochain dans le groupe #4 (les gens qui cherchent des Periscope de cul) ou de se faire un tatouage gay.

Sodosopa.fr remercie les travailleuses du sexe d’Aix-en-Provence pour leur immense soutien.

Mets un commentaire si t'en as une grosse.