Le stagiaire tenait absolument à parler de ça, on a donc accepté de lui laisser écrire l’article contre ses tickets resto du mois de janvier. Ce bâtard nous a bien eu : on lui donne pas de ticket resto. D’ailleurs on lui donne que dalle, c’est pour ça qu’il est stagiaire. Mais bon avant qu’on s’en rende compte, il avait déjà torché un truc sympa donc autant le publier, il pourra toujours le mettre sur son CV pour postuler chez WWF.


J’écris cet article car après avoir visionné cette vidéo, j’ai ressenti le besoin d’en parler, et comme personne ne m’écoute à la rédaction, je voulais écrire quelques lignes que des gens liront peut-être en arrivant ici par hasard après avoir cherché un épisode de South Park.

La première chose que je voudrais dire, c’est que j’aime les femmes. Certains hommes les conçoivent comme des êtres inférieurs (pour faire le ménage ou répondre au téléphone) ou simplement comme des trous (pour faire un billard, ou autre). Moi je les aime car elles m’intriguent et me passionnent. Elles sont quasiment comme nous, et pourtant totalement différentes. Alors je sais ce que vous allez dire : y a déjà un article sur le harcèlement, un autre sur les actrices X, et le site commence à se répéter. Oui, ça sonne comme une répétition, mais puisque le mal est toujours là, il est important de ne pas cesser de le dénoncer. Ne rien faire serait le cautionner, comme on a cautionné Maître Gimms à l’époque, et maintenant tout le monde accepte d’entendre partout sa chiasse sonore. Et puis, on est ici sur un site à tendance débile, pour rappel un des rédacteurs a écrit que si vous voulez perdre du poids vous devez devenir junky. OK, les plus intelligents comprendront qu’il ne fait que dénoncer par l’absurde l’éternelle névrose de l’image, ainsi que les addictions comme l’alcool ou la drogue… Sauf que les plus intelligents ne viennent pas sur Sodosopa.fr non, ici il n’y a que des connards qui regardent juste les photos pour les blagues qui sont dessus. C’est d’ailleurs pour ça que j’ai décidé de ne pas mettre d’image dans cet article (ça, et aussi parce qu’en tant que stagiaire j’ai pas accès au compte Adobe Stock de la société). Donc publier un article qui parle encore des femmes, ça ne peut pas faire de mal au plus cons d’entre vous qui, en plus, se reconnaissent probablement dans la vidéo, bien qu’elle soit tournée en Norvège.

Parlons-en d’ailleurs de cette vidéo. Je suis pas sûr que choisir l’angle d’une fille qui parle à son père soit le plus pertinent, les enfoirés qui n’ont pas d’enfant ne se sentant pas touchés. Peut-être qu’une fille qui s’adresse à son copain aurait un plus large impact, tout le monde ayant déjà eu une copine (sauf ceux qui ont fait voeu d’abstinence, mais bon il aurait fallu prendre uniquement des gosses pour le tournage, ça aurait été ingérable). Enfin c’est qu’un détail, ce qui me dérange vraiment c’est l’histoire des sushis. Le mec a peur que sa meuf choppe la listeria et que le fœtus morfle. Mais connard à moins que tu achètes tes sushis dans l’arrière-salle d’un strip club et que tu les laisses deux semaines dans la véranda en plein mois d’août, y a pas de raison qu’ils soient contaminés. Bref, sinon à 14 ans la narratrice nous explique qu’elle s’est déjà faite traitée de pute et de salope. C’est malheureusement assez banal, bien que je n’aie jamais dit à une fille que c’était un pute (non je me contentais de lui donner 50€ et de la suivre dans les toilettes). Ensuite à ses 16 ans, y a déjà eu quelques mecs qui ont glissé leur main dans son pantalon pendant qu’elle était bourrée (d’où l’intérêt de porter des jeans slim). Alors je sais pas où elle traine la petite, si c’est au Carlton de Lille ou dans une cave de La Busserine, mais franchement faut qu’elle change ses fréquentations. Je ne me permettrais jamais d’abuser d’une fille, même saoule. Habituellement, c’est plutôt moi qui tiens pas debout, et c’est les filles qui mettent leurs mains dans mon pantalon (pour me faire les poches). Et à 21 ans, la narratrice se fait violer par un chauffeur de taxi (ils font ce qu’ils peuvent pour se démarquer des Uber). Là c’est la consécration, c’est le sommet de la pyramide de Maslow, c’est Di Caprio qui reçoit enfin l’Oscar. Toute une vie de mal-être à cause des garçons, pour enfin être brisée, encore une fois à cause d’une homme. Bill Cosby, quand tu nous tiens… Mais heureusement pour elle, elle rencontre enfin Monsieur Parfait qui, comme son nom l’indique, est un gros fils de pute. Ils forment tous les deux le plus beau couple du monde et ce malgré le fait qu’il la traite de salope, la frappe, et parfois l’étrangle jusqu’à ce qu’elle perde connaissance (et pourtant elle a un doctorat). Puis voilà on devine bien qu’elle va avoir une vie de merde encore longtemps.

Alors oui, cette vidéo me parle, et évidemment que tout cela existe. Mais je peux pas m’empêcher de penser que quand on en fait trop, on perd en crédibilité. D’un côté, la narratrice accumule tellement les crasses qu’elle fait passer Causette pour Kim Kardashian (parce qu’elle n’est pas à plaindre, pas parce qu’elle est bonne à rien). Et d’un autre côté, le père est totalement inexistant. Sa fille se fait traiter de pute, se fait abuser quand elle est saoule, et se fait violer par le fils de son pote, et tout ce qu’on retient c’est qu’il aime Monsieur Parfait car il fait du ski de fond ? C’est quoi ce père de merde sérieux ?! Je trouve dommage que cette vidéo mettent tous les mecs dans la même poubelle (je ne me reconnais dans aucun d’entre eux, alors que je suis un con qui n’a rien d’exceptionnel). Pourtant je suis tellement d’accord avec le message putain. Comme on l’a déjà dit dans l’article sur le harcèlement, l’homme est un loup pour la femme. Alors le père, au lieu de protéger ta fille des lions et des tigres (y en a tant que ça en Norvège ?) va casser la gueule aux irrespectueux, aux incivilisés, aux enfants de putain dont la mère n’en est pourtant pas une. Éduque tes gosses et ton entourage. Les collégiens, allez vous branler plutôt que d’insulter des filles qui vous plaisent. Les lycéens, allez vous branler plutôt que de tripoter des filles comateuses. Les adultes, allez vous branler plutôt que de violer des filles tout court. Vous avez la solution au bout des doigts, littéralement. Réfléchissez deux putain de secondes bordel ! Et les couples de merde séparez-vous au lieu de vous battre et vous tromper, ça parait con mais ça marche. Vous trouverez toujours mieux ailleurs. En fait, le principal problème de l’homme, c’est le sexe. Tandis que le principal problème de la femme, c’est l’homme. Alors oui, on se répète, mais personne de sensé ne pourra nous le reprocher.


Article sponsorisé par Sushi Shop.

Share This

Vous avez aimé ?

Partagez-le et gagnez un milliard de dollars !