Donald Trump sexy dance 6
MAKE AMERICA GREAT AGAIN. AGAIN.

Written by sodosopa

25 novembre 2020

Pas de politique sur Sodosospa. C’est ce qu’on a toujours dit, et on continue à le dire. Mais là c’est différent, car Donald Trump est autant politicien que ce que Jarry est humoriste. D’ailleurs Donald Trump est meilleur humoriste que Jarry. Mais on n’est pas là pour démontrer que la scène française de l’humour est à chier, La Flamme de Jonathan Cohen s’en charge déjà. On va juste parler de L’Homme Dans La Maison Blanche Qui Avait L’Arme Atomique – 7e roman de la trilogie Millénium (rien n’a de sens, mais on n’est plus à ça près). Attention : ceux qui ne connaissent pas bien le Président américain risque de croire que certaines de nos citations sont des blagues, alors que Trump les a vraiment dites ou écrites. Nous sommes donc obligés de rajouter parfois une petit astérisque * sur les phrases les plus litigieuses, pour vous préciser que ce ne sont pas des blagues.

Quand les USA ont élu Trump comme nouveau Leader du Monde Libre, c’était pour rompre avec la politique de façon générale. “On en a marre des riches politiciens qui manipulent le système pour nous niquer ! On préfère un homme d’affaires qui ne connaît rien à la politique et qui nous niquera sans que ça soit calculé” disait Ed Blumquist, petit fermier du Minnesota possédant plus de tracteurs que de dents. Mais le fait que Donald Trump ne soit pas le politicien traditionnel le rend-il si mauvais pour le job ? Alors c’est vrai qu’il n’a pas suivi le parcours habituel des Présidents avant lui. Tout ce qu’a eu à faire Donald Trump pour devenir riche c’était sortir de la chatte à sa mère. Il n’a pas de diplômes, du moins pas en ayant passé les examens lui-même, et l’empire dont il a hérité n’a jamais perdu autant d’argent que depuis qu’il en est à la tête. Mais qui de mieux pour représenter le peuple américain qu’un ignorant qui prend de très mauvaises décisions ? Un ignorant prédateur sexuel qui prend de très mauvaises décisions !

Le Président américain aurait agressé sexuellement au moins 25 femmes. Donald Trump a dementi publiquement et a demandé un recompte.

Car Donald Trump aime les femmes. Il les aime tellement qu’il décide de devenir en 1996 l’organisateur du concours de Miss Univers afin de pouvoir se promener dans les loges et de glisser quelques mains baladeuses sur des Prix Nobel de la Paix à poil. Après tout, comme il l’a si bien dit un jour, il aime attraper les femmes par la chatte*. On n’y pense pas souvent, mais c’est vrai que c’est une prise naturelle en parfaite ergonomie avec la main de l’homme, telle une boule de bowling.

Bien sûr, Donald Trump ne se limite pas aux mains, puisqu’il aime également attraper les femmes à la sortie des toilettes pour mettre sa langue pleine de savoir dans leur bouche au manque criant de vocabulaire. “Non”, “stop”, “arrêtez”, ces ignorantes ne savent communiquer qu’avec trois ou quatre mots, c’est donc par altruisme que Donald enfreint les gestes barrières pour mettre un peu de culture en elles.

Charlie's Angels

Donald Trump est un vrai Père pour chaque Miss.

De l’altruisme, son ex-femme Ivana n’en a pas eu lorsqu’elle a osé l’accuser de viol. Mais Ivana est aussi bête que cupide : ce n’est pas du viol de niquer une femme à laquelle on est marié, tout comme ce n’est pas du vol de conduire une voiture qu’on a acheté et de gicler sur le cuir de la banquette arrière. Ivana, consciente de son erreur lors de sa procédure de divorce, retira ses accusations dégueulasses et partit avec seulement le PIB du Honduras. CHEEEHH !

Donald Trump aime toutes les femmes, mais si elles sont actrices porno, c’est mieux. Et si elles ressemblent à sa fille Ivanka, c’est parfait. Car Donald, en bon père de famille, aime sa fille plus que tout. Comme il le dit si bien en interview : si c’était pas sa fille, il se la taperait*. Une phrase que beaucoup d’enfants rêvent d’entendre sortir de la bouche de leur père (heureusement pour eux, il reste l’Église Catholique).

La Belle et la Bete

Quand on imagine ce qu’a dû endurer Ivanka, on réalise que Jared est finalement un choix logique.

Mais où est le mouvement #MeToo dans tout ça ? Les pseudos féministes Twitter ont détruit des carrières pour un baiser volé à la fin d’un rendez-vous Tinder dix ans plus tôt, mais quand un mec est ouvertement misogyne et régulièrement accusé d’agressions sexuelles, on le fout à la Maison Blanche ? C’est aussi ça la force de Donald Trump : inonder la vérité par son discours au mieux mensonger, au pire complètement anarchiste, jusqu’à ce qu’on s’y habitue et qu’on ne relève même plus quand il dit des trucs du genre Arianna Huffington est aussi moche intérieurement qu’extérieurement et son mari a eu raison de la quitter pour un homme.*

Imaginez si demain on apprenait que Macron avait agressé sexuellement une secrétaire (pour la crédibilité de cette comparaison, imaginez que la secrétaire a 70 ans). Ça ferait un scandale national : tous les EHPAD seraient en grève, plus de 12 Coups de Midi ni de Slam jusqu’à sa démission. Il serait obligé de faire une allocution sur toutes les chaînes pour présenter ses excuses, il serait peut-être même prêt à l’épouser pour nous faire passer le truc. Bref, une réponse hypocrite. Une réponse de lâche. Une réponse de loser. Donald lui est un winner, et se contente d’un petit “C’est pas mon style de femme.”*

C’est d’ailleurs ça qui a plu au peuple américain, un discours sans langue de bois, complètement faux, mais décomplexé. Car même s’il était certain d’avoir le vote de tous les rednecks et trailer trash du pays, il lui fallait quand même un minimum de soutien chez des démocrates pour être élu. Et pour l’obtenir, il lui suffisait juste d’être lui-même : un bon gros porc qui tweet en majuscules tout ce qui lui passe par la tête. Les gens en avaient marre de voir toujours les mêmes corrompus à la langue de bois soutenus par les médias, ils voulaient du sang neuf. Et il ne faut pas oublier que les Américains sont capables de voter pour n’importe qui : ils ont déjà mis une star de western à la Maison Blanche et ont élu Terminator comme Sénateur de Californie.

Les Reines du Shopping

Il est tombé bien bas Vic Mackey…

La dernière fois qu’un peuple civilisé a élu au pouvoir un mec sans expérience en politique, qui séduisait par son franc-parler, qui voulait faire passer son pays en premier, qui avait l’ambition de créer de l’emploi pour tous, qui savait utiliser les nouveaux moyens de communication et même les fake news, c’était Adolf Hitler. Alors d’accord, il n’a pas été élu directement dictateur, mais c’était lui le premier à utiliser le slogan Make Germany Great Again, et un attentat au Reichstag plus tard, le voilà qui supprimait les libertés individuelles de son peuple. Un peu comme le Liberty Act de Bush qui permet au gouvernement américain d’espionner légalement ses concitoyens.

Retour Vers Le Futur

Tout un peuple tourné vers l’avenir.

 En France aussi, après le meurtre des dessinateurs d’images à but humoristique et celui des gens dans la salle de spectacle parisienne (désolé pour cette tournure de phrase à rallonge, mais on évite les mots-clés qui risqueraient de nous faire ficher S) on a plutôt bien rattrapé les deux tours de retard qu’on avait depuis le 11 septembre, avec désormais un “état d’urgence” permanent (à ne pas confondre avec “l’état d’urgence sanitaire” qui lui est bien plus efficace contre le terrorisme, puisque les gens sont tous enfermés chez eux). Ce qu’on essaye de dire, c’est qu’il suffit d’élire démocratiquement la mauvaise personne pour se retrouver avec une Seconde Guerre Mondiale. C’est comme enseigner la physique à Harvard à Oppenheimer et finir par voir Hiroshima se faire atomiser. C’est rare, mais ça arrive.

Confessions Intimes

ça aurait été plus simple de vendre des casquettes rouges.

Au début, personne ne croyait qu’Adolf Hitler allait vraiment mettre en place tout ce qu’il disait. C’était trop gros pour être vrai. Alors la comparaison avec Donald Trump n’est pas parfaite, mais on est obligé de reconnaître que tout ce que dit Trump est trop gros pour être vrai, trop fou pour être pris au sérieux. Il martèle constamment l’impensable pour qu’à force, ça finisse par rentrer dans le crâne des gens. Les Mexicains sont des violeurs. Les Noirs sont des dealers. Il nous faut un mur pour nous protéger des étrangers. Il nous faut des armes pour se défendre. Il nous faut des flics qui tirent mortellement à vue sur des minorités sans crainte de procès derrière. Il faut que des suprémacistes blancs patrouillent armés pour faire régner l’ordre.

Et c’est pas grave si le nombre de victimes dans des tueries de masse explose sous la présidence Trump. On ne va tout de même pas interdire les armes et se fâcher avec la NRA, quand on peut à la place dire une énormité de plus du genre “Il faut armer les profs.”* L’important c’est de se rappeler que si un arabe tue des gens, c’est un terroriste. Si un blanc tue des gens, c’est un malade mental. Et si un blanc tue des noirs ou des latinos, c’est sûrement justifié.

“Ceux qui ne peuvent se rappeler du passé son condamnés à le répéter” – Carlos Santana, ou pas loin

Donald Trump clame avoir tenu toutes ses promesses lors de son premier mandat, ce qui est bien sûr totalement faux, mais il dit également en avoir tenues plus qu’il n’en a prises, ce qui est du coup complètement con. 75% de ses promesses de campagne n’ont pas été tenues, mais ce qui est encore plus intéressant, c’est de voir les engagements qu’il a bel et bien mis en place :

  • Il a baissé les impôts, principalement pour ceux qui font partie des 20% les plus riches du pays. Après tout, il n’a jamais dit qu’il baisserait les impôts des pauvres. Sémantiquement parlant, c’est une des rares fois où il n’a pas menti.
  • Il a essayé de supprimer l’Obamacare, qui permet aux moins fortunés d’éviter de vendre un rein pour se payer les soins du second. Il n’a pas réussi à le faire disparaître, sous prétexte que ça serait inconstitutionnel, mais il a quand même tout fait pour.
  • Il a quitté les Accords de Paris, probablement parce qu’un sommet sur le climat ne devrait pas porter le nom d’une ville où il y fait un temps de merde toute l’année. Ou alors fallait choisir Seattle.
  • Il devait renégocier l’accord avec l’Iran sur le nucléaire, et il l’a fait. Bon il a carrément tout annulé et a instauré des sanctions contre l’Iran, mais ça reste une sorte de renégociation.
  • Il a réduit l’immigration légale de 50%, sûrement parce que la dernière fois que des habitants d’Amérique ont laissé des immigrés venir sur leur territoire, ils se sont faits décimés. Heureusement que les colons de l’époque ont eu la présence d’esprit de violer Pocahontas et ses copines, sinon il n’y aurait pas de gérants de casino alcooliques dans les réserves indiennes aujourd’hui.
  • Il a fait interdire l’entrée des musulmans dans le pays. Oui oui, il a tout simplement décrété l’interdiction de s’installer dans les États-Unis pour les ressortissants de Syrie, Iran, Libye, Somalie, Soudan, Nigéria, Tanzanie, Yémen, Kirghizistan, Myanmar, et Erythrée, fermant ainsi la porte aux réfugiés et devenant le héros de Marine Le Pen. Bon on va être honnête, c’est pas vraiment des pays où on a envie d’y passer nos deux semaines de juillet, mais quand même, fallait oser.
  • Il a fait pression aux membres de l’OTAN jusqu’à ce qu’ils augmentent leur budget militaire, parce que pour avoir la paix, il faut niquer des mères.
  • Il a construit son mur ! Ce fameux mur, qui protège le peuple américain des sauvageons et qui devait être financé par le Mexique, a vraiment été construit. Enfin il n’est présent que sur 20% de la frontière, et principalement à des endroits où il y avait déjà une barrière, et ce n’est évidemment pas le Mexique qui a payé pour sa construction. Mais Donald il s’en fout, c’était y a 300 tweets en majuscules plus tôt, il est passé à autre chose depuis bien longtemps.
Le Diner de Cons

Une gestion exemplaire de la crise sanitaire.

Et bien que ce soit Obama qui ait mis en place les cages à latinos, c’est quand même Trump qui s’en est servi le plus en pratiquant le catch and release. Pour ceux qui ne sont pas familiers avec cette technique de pêche, elle consiste à attraper une famille de latinos à la frontière, de mettre les gosses dans des cages, d’expulser les parents, puis de se retrouver deux ans plus tard avec des centaines d’enfants sur les bras et aucun moyen de retrouver leur famille. Pas besoin d’être un expert en géopolitique pour voir que Donald ne s’inspire pas du Dalaï Lama.

D’ailleurs Donald Trump cautionne publiquement des groupes comme les Proud Boys. Pour ceux qui ne connaissent pas les Proud Boys, ce n’est pas un boys band, ni une association LGBTQ+². Les Proud Boys sont une organisation de néo-fascistes armés qui aiment bien, heu… à vrai dire ils aiment pas grand chose. Pour la petite anecdote, les Proud Boys ont été fondés par Gavin McInnes, cofondateur de Vice et créateur du mouvement hipster. Alors que Gavin déteste les arabes et les noirs c’est son droit, mais que ce fils de pute nous impose des connards à barbe avec leur petite moustache retroussée comme nouveau standard de mode, c’est inadmissible. Avec un collègue pareil, on comprend mieux pourquoi Suroosh Alvi était tombé dans l’héroïne.

Boulogne Boys

Un club très fermé, mais pas autant que celui des Boulogne Boys.

Donald Trump a passé l’année 2020 à dire que les votes à distance devraient être interdits car ils favorisaient la triche, et ça sans aucune preuve comme d’habitude. On ne comprenait pas trop pourquoi il s’acharnait tant contre le vote par correspondance, alors qu’il préfère généralement tweeter que le réchauffement climatique est une invention des Chinois pour concurrencer les usines américaines.* Puis il a imploré ses partisans à aller s’entasser dans les bureaux de vote le jour des élections, ce qui est bizarre dans un pays où 250.000 personnes sont mortes du coronavirus, surtout que Donald est plutôt du style à tweeter que le certificat de naissance d’Obama est un faux et qu’il n’est pas américain.* Mais ce changement de comportement était calculé. Joe Biden a demandé à ses électeurs de voter à distance, Trump a demandé aux siens de faire le contraire, et puis une fois l’élection perdue il lui suffit de crier “Je vous l’avez dit que les votes par correspondance étaient frauduleux” pour demander l’annulation de toutes les voix qui ne vont pas en sa faveur. Un coup de maître.

Heureusement qu’il reste encore un peu de bon sens dans ce pays gouverné par les lobbies pour ne pas valider cette dernière énormité et foutre à la porte Donald Trump en janvier prochain. Il pourra retourner tranquillement dans son petit studio sur Fifth Avenue et se remettre à tweeter qu’il n’a jamais vu quelqu’un de mince boire du Coca Light.*

Error 404

S’il y a bien une chose que Trump déteste encore plus que des immigrés Sud Américains, c’est se faire censurer sur Twitter.

Donald Trump est un génie. Un génie de la désinformation, du mensonge, et de la manipulation, qui vient de récolter le soutien de 72 millions de gens. Cela signifie que, malgré toutes les saloperies qu’il a faites, tous les mensonges qu’il a dit, tous les mauvais choix politiques qu’il a pris, il y a quand même 72 millions de trous du cul qui ont voté pour lui. Il est temps d’arrêter de subir le raz-de-marée culturel de ce pays d’attardés.

C’est pour cela que nous vous encourageons à changer vos habitudes. La Chine est sur le point de passer première puissance mondiale, il serait peut-être temps de la prendre comme exemple. Alors mettons-nous à écouter leurs chansons déguelasses semblables à des étranglements de chats. Regardons leurs films formatés par le pouvoir en place, où on y trouvera autant de critiques envers le gouvernement que de références homosexuelles. Utilisons leur version d’internet où Google, Facebook, Twitter, Netflix, Wikipédia et PornHub n’existent pas. Achetons leur produits de piètre qualité qui… Ah c’est bon, ça on le fait déjà. Bref, arrêtons de subir l’influence des USA. Nous sommes encore libres de choisir par qui on se fait enculer, alors choisissons un peuple réputé pour avoir des petites bites !

Parce que les propos racistes ne sont pas réservées qu’au Président des États-Unis.

* Ceci n’est pas une blague, Donald Trump l’a vraiment dit.

DEVENIR RICHE, OU TRÈS PAUVRE EN ESSAYANT

Parce qu’une partie d’entre vous est avide d’argent, on va vous expliquer comment obtenir plein de fric pour que vous...

4 FILMS EN 4 MINUTES

Salut tout le monde, c'est John Lemon, le mec le plus pressé du web. J'ai rejoint Sodosopa pour vous parler...

POURQUOI LE FOODPORN EST RÉSERVÉ AUX FILS DE PUTE

Il n'y a encore pas si longtemps, on se touchait sur du porno traditionnel. Un petit gonzo de Lela Star nous...

QUEL GENRE DE DÉTENU ÊTES-VOUS ? FAITES LE TEST POUR SURVIVRE EN PRISON

Enfermé, mais libre d'imaginer la couleur qu'il veut pour ses murs. Voici notre tout dernier test de personnalité...

L’HYPNOSE : ARNAQUE OU CONNERIE ?

Après avoir reçu un message d'un de nos lecteurs déçu par les spectacles d'hypnose, nous avons décidé d'accepter sa...

Le saviez-vous ? Lire cet encadré vous fera perdre une minute de votre vie.

On a toujours cru qu’en négligeant la forme, on mettait en valeur le fond. On avait tort. Une publication moche c’est comme une femme voilée : personne ne la matte, même si elle est bonne. On a donc décidé de rafraîchir un peu l’aspect de nos nouveaux articles. Parce qu’après tout ce n’est pas difficile pour nous d’imiter les autres sites, mais c’est impossible pour eux de nous ressembler.

4 Comments

  1. Anonyme

    It’s awesome

    Reply
  2. Lou

    Contente de vous relire. Je sais maintenant pour voter à l’élection présidentielle américaine.

    Reply
  3. Lou

    Pour “qui” voter.
    ( quelle bécasse )

    Reply
  4. sodosopa

    Merci pour votre soutien. Un nouvel article pour les femmes arrive très bientôt. En attendant, cliquez sur les pubs.

    Reply

Mets un commentaire si t'en as une grosse.

UN PREMIER RENDEZ-VOUS TINDER

Après avoir suivi mes conseils, tu as réussi à obtenir un match sur l’appli à la flamme avec une fille intéressante....

4 FILMS POUR HALLOWEEN

Parce que les films d'horreur ont été pollués par les Saw et autres daubes de type Insidious, nous vous proposons pour...

C’EST QUOI UN VOL LONG COURRIER ?

Ayant pris l’avion un paquet de fois cette année, notre stagiaire a décidé d’en faire un article (pas très original...

QUEL GENRE DE DROGUÉ ÊTES-VOUS ? FAITES LE TEST ET TROUVEZ LA DROGUE QUI VOUS CONVIENT

Dans un souci de satisfaire un peu plus le public féminin, Sodosopa.fr vous propose aujourd’hui un nouveau test de...

FIREWATCH

On aime bien les jeux hors du commun. Comme d'habitude : zéro spoiler. Firewatch c’est quoi ? C’est un jeu qui vous...
Share This

Vous avez aimé ?

Partagez cet article et gagnez un milliard de dollars !